Attention, ceci est l'archivage statique d'un ancien site qui a maintenant disparu. En savoir plus.

   
 
   
 

Il s'agit du premier court-métrage réalisé par Jan Kounen après la fin de ses études.

Il utilise la technique de la pixilation pour mettre en scène un groupe de sorcières qui se poursuivent entre les buildings de La Défense.

Jan Kounen interprète un petit rôle comme dans Dobermann : celui d'un malade en fauteuil roulant qui se fait renverser par l'une des sorcières.